La fête Dieu

 

La Fête-Dieu
ou Fête du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ
Solennité

Nous devons l'origine de la « Fête-Dieu » ou « Fête du St sacrement du corps et du sang du Christ » à une révélation faite à sœur Julienne du Mont Cornillon vers l'an 1210. Cette révélation demandait l'institution d'une fête annuelle en l'honneur du Saint Sacrement de l'autel. Malgré une vive persécution contre sœur Julienne et ceux qui souhaitaient que cette fête se répande, le diocèse de Liège l'institua vers l'an 1245 puis l'Église universelle ajouta cette fête au calendrier liturgique par le pape Urbain IV qui la rendit obligatoire pour l'Église entière en 1264.

Voici un extrait de la Bulle d'Urbain IV pour l'institution de la Fête-Dieu dans l'Église universelle :
« Qu'en ce jour, les foules empressées du peuple fidèle, accourent dans les temples avec une nouvelle ferveur ; que le clergé et le peuple se lèvent pour faire éclater leur joie dans des cantiques de louanges ; que les cœurs et les désirs, les voix et les lèvres chantent des hymnes joyeux ; que la foi chante, que l'espérance bondisse, que la charité tressaille, que la dévotion applaudisse, que le chœur des prêtres jubile, que l'assemblée des vierges soit remplie de consolation ; que chacun vienne avec un cœur fervent, une volonté empressée, qu'il rende ses devoirs avec zèle, pour célébrer dignement la solennité d'un si grand jour, et puissent tous les enfants du Christ être enflammés d'une telle ardeur pour son service, qu'augmentant de jour en jour le trésor de leurs mérites, ils soient jugés dignes de recevoir comme leur récompense, au terme de leur course, Celui qui sur la croix se livra pour leur rédemption, et dans le Sacrement se donne à eux en nourriture »
(Extrait de la Bulle d'Urbain IV pour l'institution de la Fête-Dieu dans l'Église universelle, 1264)

Jean XXII, en 1318 ordonna de compléter la fête par une procession solennelle où le très Saint Sacrement serait porté en triomphe. On fait une procession solennelle le jour de la Fête-Dieu pour sanctifier et bénir, par la présence de Jésus-Christ, les rues et les maisons de nos villes et de nos villages. Saint Thomas d'Aquin prépara la liturgie de cette fête, notamment par la création du Lauda Sion Salvatorem et Pange Lingua Gloriosi permettant aux fidèles une catéchèse simple et belle sur la Présence Réelle :

 

 

 

 

 FÊTE DU CORPS ET DU SANG DU CHRIST

 

1. Sens de la Fête du corps et du sang du Christ

Depuis la réforme liturgique du concile Vatican II la Fête Dieu est appelée "Fête du Saint sacrement du corps et du sang du Christ".  La Fête du Corps et du Sang du Christ commémore l'institution du sacrement de l'eucharistie. Elle est un appel à approfondir le sens de l'eucharistie et sa place dans notre vie. Cette fête est la célébration du Dieu d'amour qui se révèle  en donnant son corps et son sang, en se donnant à nous comme nourriture de vie éternelle. Le sens de la fête du corps et du sang du Christ est un peu différent de celui de la Fête Dieu qui était plus centrée sur l'adoration de la présence réelle du Christ. 

2. Messe de la Fête du corps et du sang du Christ

La messe de la Fête du corps et du sang du Christ ( fête de Corpus Christi ) est dite en ornement blanc. La procession a presque complètement disparue. Au cours de la messe on est habituellement invité à communier au corps et au sang comme le Jeudi saint. On fait souvent la première communion le jour de la fête du corps et du sang du Christ. 

3. Date de la Fête du corps et du sang du Christ

La date de la Fête du corps et du sang du Christ ( fête de Corpus Christi ),  comme la date de la Fête du Saint sacrement ou la date de la Fête Dieu,  est en principe le jeudi qui suit la fête de la Sainte Trinité c'est-à-dire soixante jours après Pâques. Mais en France depuis le concordat de 1801 et dans plusieurs pays la Fête du corps et du sang du Christ est repoussée au dimanche qui suit la Sainte Trinité en vertu d'un indult papal pour permettre la participation de tous les fidèles. En effet ce jeudi n'est pas un jour férié en France alors qu'il l'est dans certains pays comme la Belgique, la Suisse, certaines parties de l'Allemagne,  l'Autriche, la Pologne, le Portugal, l'Espagne ...

 

 

 

Sites internet référents :

http://92.catholique.fr/faq/priere_saintsacrement_images.htm#Sens

Site internet:
 

http://www.levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20120610&id=52&fd=1